FAQRechercherPortailAccueilAccueilForumPraline au mielS'enregistrerConnexionMembres


Partagez | 
 

 Petit synopsis retravaillé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pharazon

avatar

Messages : 18


MessageSujet: Petit synopsis retravaillé   Sam 9 Juil - 21:51

Je découvre avec joie qu'il y a également une section "Rédaction" sur ce forum.
Je me permets de vous présenter un synopsis que j'avais retravaillé pour le projet d'un membre sur un autre forum.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À la création, un météore vint frapper la planète Oménion, créant ainsi deux parties semblables. La première reçut le nom de Terra ; et la seconde Verra. Chacune d'entre elle revendiqua son indépendance ; Terra décida alors d’accueillir l’espèce humaine.
Au fil du temps, le nom de la planète évolua pour donner celui de Terre.

Les hommes évoluèrent rapidement, jusqu’à construire des maisons, des routes, des villes et même de grands monuments. Un grand royaume avait pris forme, et la vie allait bon train.
Malheureusement, un conflit éclata, évoluant en une guerre sanglante.
Une bataille se déroulait aux abords de la capitale. La population s’était réfugiée derrière les murs protecteurs de la cité ; Pendant que soldats, archers et chevaliers s’efforçaient de repousser leurs ennemis.
Mais l’adversaire était trop fort, et malgré une volonté sans faille, rien ne semblait venir à bout de cet ennemi, qui continuait à avancer, inexorablement, en direction des derniers remparts. Les héros tombaient les uns après les autres, sous les assauts de l’ennemi.
Non loin de là, un jeune civil du nom de Siriarot assistait, les poings crispés, à cette fin inévitable. C’est à ce moment qu’il vit son père tomber. Le jeune homme perçut se déchirement comme une flèche en plein cœur. Il venait de perdre son seul parent. Un cri de désespoir claqua dans sa gorge, à peine perçut, dans l’écho assourdissant de la bataille. Une partie en lui s’était brisé, et la flamme de la haine commença à envahir son âme. Il empoigna une épée et rassembla quelques hommes prêts à se battre pour leur famille. En quelques secondes, quelques centaines de civils se rassemblèrent aux portes de la ville, prêts à soutenir l’armée du roi.
Ce qui se passe ensuite restera à jamais gravé dans les mémoires. Le roi, qui combattait également avec sa garde rapprochée, aperçut, déferlant sur le champ de bataille, un nombre incroyable d’hommes, accompagnés de quelques femmes, guidé par un jeune homme intrépide.
Tel un éclair dans la nuit, ce courage exemplaire redonna aux survivants force et désir de vivre, mais surtout une volonté de protéger ceux qui leurs étaient chers. La colère, la haine et la rage de vaincre décuplait la puissance des soldats ; Et dans un dernier sursaut, l’armée repoussa l’ennemi, le faisant battre en retraite. Il y eut encore de nombreuses victimes, de part et d’autre. Mais la cité et la population était sauves. Et c’est tout ce qui importait.

On pleurait les disparus. On acclamait les rescapés.

Dans les jours qui suivirent, on organisa des funérailles générales, ainsi qu’une grande fête décrété à présent nationale. La population était en liesse. Des larmes de joie et de tristesse accompagnaient cet évènement. Le roi prononça un discours, rendant grâce aux victimes. Il sollicita ensuite la présence de Siriarot. Les gens commençaient à murmurer, interrogeant leurs voisins Le jeune homme ne comprenant pas non plus la raison de cet appel, c’est d’un air songeur qu’il se fraya un passage au travers de la foule. Il gravit ensuite les soixante-douze Marches de la Destinée. Arrivé en haut, le roi lui intima de s’agenouiller, réclamant le silence de l’autre.
« Le jour, c’est le soleil qui éclaire nos vies. La nuit, la lune se pare pour nous de ses plus beaux atours. Et dans nos foyers, le feu de l’âtre rayonne et nous réchauffe. »
« Mais dans le noir absolu, lorsque tout nous semble vain, et quand la vie en nous s’éteint, vers quoi nous tourner ? »
« Cet homme, a su illuminer nos cœurs. Par sa bravoure et sa lumière, il est parvenu à embraser notre âme, décuplant ainsi notre volonté de protéger ce qui nous était cher. Cet homme, alors que tout semblait perdu, a réussi à enflammer nos cœurs et nous redonner la foi. »

Il tira alors l’épée de son fourreau, lui donna l’accolade en déclarant haut et fort :
« Toi qui as su combattre, pour rétablir l’ordre et la justice ; et au nom de Dieu, de Saint Michel et Saint George, je te fais Chevalier.
Soit vaillant, loyal et généreux ! »



En quelques années, Siriarot prouva maintes fois sa valeur, et devint plus proche du roi. Il reçut l’honneur de commander les troupes d’élites, et se lia d’amitié avec un général du nom de Séviro.
Peu de temps après, le roi tomba gravement malade. À la veille de sa mort, il désigna Siriarot comme digne successeur, et prétendant au trône. N’ayant aucun héritier, il se devait de faire un choix rapidement.
Siriarot fut convoqué par la régence, et couronné trois jours après les funérailles. Gardant en mémoire le jour de son adoubement, il décida de créer un monde de paix, où régnerait l’ordre et la justice.






--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

EDIT :
Bon, et pour vous montrer le travail fourni, je vous post le synopsis originel Sourit

Pendant la création de la planète, une météorite frappa la planète Oménion la coupant ainsi en deux. Ces deux planète se nommèrent Terra et Verra. Chacune d'entre elle crérent un indépendance, Terra accueillit l’espèce humaine sur la terre appelé homme.
Ces homme ont bâti des maison, des routes, des villages, des villes et des tours. Peu de temps après le nom de Terra changea pour devenir Terre.
Au bout d'un certain temps un royaume se forma sur Terre puis une guerre éclata! Durant cette guerre les femme et les enfants furent protégé dans les villes et les cités. Malheureusement le roi remarqua que les chevaliers tombèrent les un après les autres...La guerre était déjà perdu. Un enfant qui regardait les chevalier ce battre vis son père au combat et il le regardait se battre jusqu'a ce que... Son père était tombé au combat...Ce jeune garçon fou de rage sortit de la cité pris une épée et entra sur le champ de bataille, le roi surprit regarda l'enfant qui a lui seul tua 70 a 80 ennemis, il avait une flamme dans ces yeux l’ennemi pris de panique fuia ce combat quasiment gagné et le jeune garçon du nom de siriarot fut devenu héros nommé par le roi !... Peu de temps apres le roi nomma Siriarot chef suprême de son armé ! A lui tout seul il diriga une armée royale, les meilleur furent nommé armée d'élite, et le meilleur de l'armée d'élite fut nommé générale, le générale Séviro. Peu de temps apres le roi mourra et Siriarot fut nommé empereur.Siriarot et Séviro,a eux deux il comptent faire de ce pays un monde de paix ou les lois sont respecté. Mais... Qu'est il advenu de Verra ... Personne ne sais...
Quand a vous vous vous levé un matin et en vous rendant au puis vous entendez des cris et l'histoire commence!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
smudkip

avatar

Messages : 91


MessageSujet: Re: Petit synopsis retravaillé   Mer 13 Juil - 19:57

C'est bien écrit, bravo, néanmoins j'ai quelques commentaires a faire:
-C'est pas réellement un synopsis, les synospsis sont rédigé au présent.
-tu n'as mentionné qu'un seul royaume sur Terre, contre qui se bat il?
-On ne sait pas ce que devint Verra
-Le jeune homme intrépide qui aide le roi, c'est Sisariot? Il faut le dire précisément parce que c'est un évènement important, et qu'après on ne comprend pas en quel honneur il le fait devenir chevalier.
-tu parle de gravir les 72 marches de la destiné, qu'est ce?

Je pense que c'est tout niveau question, ce qui fait la forme de ce texte c'est surtout la qualité de l'écriture et la richesse du vocabulaire, mais il faut faire attention à ce que ça reste compréhensible. Si c'est le scénario d'un projet j'imagine que le personnage principal serait Sisariot, mais encore il faudra plus préciser.
Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pharazon

avatar

Messages : 18


MessageSujet: Re: Petit synopsis retravaillé   Jeu 14 Juil - 14:29

alors, pour répondre à tes questions, je dirais déjà que je me suis basé sur le petit texte présenté à la fin de post. Et donc, je n'ai pas plus d'info que vous. Tout n'était qu'interprétation.

1) Après, c'est exact, c'est plus une légende, une partie du background du jeu que le synopsis.
2) Les ennemis, on ne les connait pas. Je suppose que c'était un autre royaume, voir d'autres créatures.
3) Et peut-être ces ennemis venait-il de Verra.
A mon avis, l'auteur du projet voulait faire apparaitre ces détails dans son jeu.
4) Euh oui, le héros intrépide, c'est Siriarot, ça me parait assez clair ; et même s'il y a doute, ça se confirme lors de l'adoubement.
5) Pour les 72 marches de la destinée :
le nombre 72 fait référence aux 72 anges de la kabbale.
et les marches de la destinée, juste un terme que j'ai trouvé et qui sonnait bien.
du coup, cela crée les 72 marches de la destinée, permettant d'accéder (comme je me l'imaginais) au château du roi.

ça donnait une ambiance héroïque, grandiose et imposante.
et niveau mapping, ça doit faire classe^^


pour ce qui est du début du jeu, il semblerait qu'on incarne non pas Siriarot (as le nouveau roi) mais un juste un quidam dont le village est attaqué.

Bref, j'ai fait avec les moyens du bord et le peu d'infos que j'avais.^^
Comme le texte de base m'avait intéressé, j'en ai profiter pour faire parler mon imagination Sourit


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit synopsis retravaillé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit synopsis retravaillé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit synopsis retravaillé
» Un petit bonjour / bonsoir !
» Petit Cafe Gratuit au McDo du 15 au 28 novembre
» Petit billet d'humeur
» Présentation d'un petit suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Maker Détente :: Salle d'exposition :: Galerie-
Sauter vers: